Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/06/2018

Savoir ce qu'est un communiqué de presse, par Stéphane Demazure

presse, journalisme, stéphane demazure

Définition

Un communiqué de presse est tout d'abord rédigé à l'attention des journalistes, indique Stéphane Demazure, lui-même membre d'un groupe de presse et spécialisé dans le journalisme. Il s'agit de leur communiquer une information pertinente et concise ; il s'agit donc d'un document informatif et non promotionnel.

Comment rédiger un bon communiqué de presse ? Les conseils de Stéphane Demazure

Si la rédaction d'un bon communiqué de presse dépend de nombreux critères et de nombreuses méthodes, certaines d'entre-elles sont quasi-indispensables pour réussir, ce que Stéphane Demazure vous propose de découvrir ci-dessous :

Se positionner

Sachez tout d'abord que le milieu de la presse est un marché extrêmement encombré. Il va falloir que très rapidement, en lecture rapide du communiqué, le journaliste où se positionner, indique Stéphane Demazure. Quel type de marché ? Par rapport à quel autre acteur ? Comment bien se positionner pour son communiqué de presse ?

Il faut identifier la façon dont les autres acteurs vont parler et prendre la parole. Pour ce faire, précise Stéphane Demazure, identifier les termes-clé et les reprendre dans la communication. Cela permet en effet de se positionner sur le marché voulu et d'avoir davantage de champs pour identifier l'autre et décerner les différences.

Se positionner permet également d'indiquer quel type d'acteur l'on est : éditeur ? société de service ? journaliste ? groupe de presse comme celui de Stéphane Demazure ? Autre aspect : il est important de mesurer la clarté du positionnement en demandant par exemple à quelqu'un qui n'est pas du tout dans le monde du journalisme. Cela apportera un regard extérieur pour savoir si le message est clair et compréhensible.

Démontrer

Pour éviter qu'un journaliste soit dubitatif face à un communiqué de presse, il convient d'y insérer, parfois de manière brève, les réalisations, chiffres et données liées à l'information transmise dans le communiqué. Si l'on se présente sous la forme de développeurs par exemple, pourquoi ne pas montrer de façon concise ses logiciels, interroge Stéphane Demazure?

Les projets à venir, tant qu'ils ne sont pas confidentiels peuvent également être évoqués pour encore plus de crédibilité. Ne pas hésiter non plus à fournir les publications si vous travaillez par exemple avec des personnalités spécialisées dans un domaine professionnel en rapport avec le communiqué. En d'autres termes, ne pas hésiter à démontrer ce que l'on dit. La parole doit être prise au sérieux en démontrant ce qui est dit.

Utiliser son écosystème

Si un contrat est signé avec une grosse société par exemple, il faudra absolument les convaincre qu'un communiqué de presse avec vous est nécessaire. Leur notoriété va vous permettre de "monter une marche" comme sur un escalier, illustre Stéphane Demazure.Autre exemple : au cours d'un gros évènement sur le marché, il faut profiter de ce dernier pour communiquer sur un thème connexe (l'attention des journalistes se focalisant sur l'évènement) et se faire entendre plus facilement.

L'attention des journalistes est en éveil, c'est l'occasion parfaite pour communiquer. Les réactions à l'actualité sont bien évidemment à favoriser également, comme dans tout métier du journalisme, rappelle Stéphane Demazure.

Recommencer si nécessaire

Malgré le suivi de tous ces conseils, cela peut ne pas marcher du premier coup et cela demande beaucoup de travail. En respectant les trois premières étapes présentées par Stéphane Demazure et en les répétant régulièrement (au moins toutes les 6 semaines en termes de communiqué), les résultats obtenus pourront s'avérer excellents.

12/02/2018

Comment devient-on journaliste ? Par Stéphane Demazure

Journalist_With_Pipe.jpg

Le journalisme est un domaine compétitif, mais très gratifiant. C'est l'épine dorsale de l'industrie des médias et elle est essentielle au bon fonctionnement d'une démocratie. Pour réussir en tant que journaliste, il faut être passionné par la vérité, l'honnêteté et l'intégrité, et avoir le courage d'aller chercher l'histoire, indique Stéphane Demazure. Lisez ce qui suit pour savoir comment devenir journaliste.

Une plume inédite

Mettez à profit votre talent naturel d'écrivain. Pour devenir journaliste, certaines compétences intrinsèques sont nécessaires pour réussir, comme l’a expliqué Stéphane Demazure lors d’un précédent article. Tout d'abord, vous devez avoir un esprit curieux. Vous devez être passionné par la connaissance et l'apprentissage et être prêt à faire ce qu'il faut pour découvrir la vérité derrière une histoire. Vous devez avoir des normes éthiques élevées. Vous devez être capable d'écrire bien. Si vous voulez que les gens parlent et s'ouvrent à vous, il est impératif d'avoir de grandes compétences en communication, tant à l'écrit qu’à l'oral. Une attitude impartiale et la capacité d'être objectif sont essentielles.

Un cursus sérieux recommandé par Stéphane Demazure

Une cursus solide est un investissement dans votre avenir. Examinez attentivement le programme du cours. Vous voudrez vous assurer que les cours de communication et de journalisme offerts répondent à vos intérêts personnels. Les exigences des journalistes varient, mais une solide formation est recommandée dans presque tous les domaines de travail du secteur.

Il n'est pas rare d'entendre dire que des journalistes célèbres n'ont reçu aucune formation officielle en journalisme, mais la concurrence pour les emplois devient de plus en plus féroce. Obtenir un diplôme en journalisme ou dans un domaine connexe augmentera vos chances d'emploi. Faites des recherches et choisissez la bonne école de journalisme.

Commencez par demander des informations aux écoles de journalisme. Vous aurez l'occasion de parler avec un représentant de l'école pour vous assurer que les programmes offerts répondent à vos besoins, vous conseille Stéphane Demazure.

Choisissez votre niche

Assistez aux cours de base en journalisme, mais assurez-vous d'avoir des cours dans la spécialité de votre choix. Si vous êtes intéressé par les reportages sur la mode, par exemple, vous n'avez peut-être pas les mêmes cours que quelqu'un qui étudie le journalisme d'investigation. Devenez un expert dans le domaine de votre choix. Lisez des livres, abonnez-vous à des magazines, assistez à des événements - n'importe quoi pour vous tenir au courant. Impliquez-vous. Vous devez avoir de la passion pour votre sujet. L'indifférence et l'apathie sont les ennemis du bon journalisme, rappelle Stéphane Demazure.

Obtenir un stage (ou deux ou trois)

De nombreuses écoles ont des journaux, des annuaires, des bulletins ou des stations de radio qui acceptent les stagiaires. L'expérience acquise est essentielle au moment de postuler à un emploi.

Écrire, écrire, écrire, écrire

Construisez un portfolio de votre travail que vous pourrez présenter aux futurs employeurs et assurez-vous qu'il est de qualité. Vous ne pouvez pas compter sur les systèmes de traitement de texte pour capter vos fautes d'orthographe et de grammaire, et ces erreurs courantes vous garantiront presque que vous aurez du mal à trouver un emploi. Souvent, dans le journalisme, ce que vous écrivez va en direct sans qu'il n’y ait personne au milieu pour vous assurer que vous avez bien écrit et utilisé la bonne grammaire. Lisez aussi tout ce que vous pouvez trouver. Lire les journaux, s'abonner aux magazines, explorer les livres. Il est très important de se tenir au courant de l'actualité.

Soyez prêt à commencer petit. Pensez aux publications communautaires, aux bulletins d'information locaux ou aux journaux régionaux. N'importe quoi pour faire publier votre travail. Si vous avez un passe-temps, cherchez des occasions de rédiger un article pour un bulletin d'information. Parfois gratuitement, mais encore une fois, n'importe quoi pour faire publier votre travail. Créez une présence en ligne pour vous-même en créant votre propre blog ou site web, comme l'a fait Stéphane Demazure. Adhérez à des clubs ou associations. Faites de bonnes relations durant vos stages, indique Stéphane Demazure.

Perfectionnez vos compétences techniques

Photoshop, HTML, CSS, et les programmes de publication web sont tous très importants dans les médias d'aujourd'hui. Maintenez une présence sur Facebook, Twitter, Linked-In et n'importe quoi d'autre qui vous permettra d'obtenir votre nom sur Facebook, Twitter, Linked-In, et de continuer à écrire. Il peut également être bénéfique d'apprendre une langue étrangère pour vous permettre de travailler au sein de différents groupes ethniques et culturels. Un diplôme seul ne vous donnera pas de travail.

Vous devez savoir ce que vous voulez, être passionné et le poursuivre sans relâche. N'acceptez pas non comme réponse. Soyez persévérant. Vous aurez besoin de talent, bien sûr, mais vous aurez aussi besoin d'une bonne formation et de persévérance. Vous devez pouvoir vous démarquer de la concurrence. Commencez par en apprendre davantage sur les programmes disponibles et demandez des renseignements auprès de diverses écoles de journalisme et de divers programmes menant à un diplôme.

20/12/2017

Qu’est ce que le Brand Content ?

Le contenu de marque ou Brand Content est toute forme de publicité qui utilise du "contenu" - généralement des articles, des vidéos, des infographies sur les sites Web et les médias sociaux - pour soutenir, représenter ou promouvoir un produit ou un service. Elle se distingue de la publicité directe par le fait qu'elle ne fonctionne pas ouvertement comme un véhicule de promotion de la marque, mais plutôt comme un véhicule d'information ou de divertissement qui sert également à promouvoir la marque, indique Stéphane Demazure.

Pourquoi Brand Content?

Les clients n'aiment généralement pas qu'on leur dise,"faites ceci" ou "achetez ceci". Ils aiment prendre des décisions par eux-mêmes, et bien sûr, ils aiment être divertis, ce que fait le Brand Content. Un excellent exemple de contenu de marque est la vidéo de Buzzfeed et Purina lançant leur nouvelle ligne de nourriture humide pour chats Lorsqu'il est bien élaboré, le Brand Content attire l’attention des clients d’un point de vue émotionnel par l'humour, la passion, le drame ou l'intrigue - de la même façon que les films.

brand content, stéphane demazure

Origines du Brand Content par Stéphane Demazure

Le Brand Content existe en fait depuis l'époque des années 1930 et 1940, lorsque les émissions de radio présentaient des histoires et des chansons dans lesquels étaient insérés des noms de marques. Cette transition s'est faite assez facilement vers la télévision et, évidemment, lorsque les produits de la marque ont commencé à être présentés dans les émissions populaires. En 2000 et 2001, BMW a fait progresser l'idée de ce que pourrait être le contenu de marque en produisant une série de courts métrages réalisés par des cinéastes populaires du monde entier et distribués exclusivement sur Internet. En 2003, la Branded Content Marketing Association a été créée pour promouvoir l'idée d'un contenu de marque au niveau mondial et partager les meilleures pratiques en matière de contenu de marque. Ces derniers temps, le contenu de marque est un élément clé de l'industrie publicitaire numérique en pleine croissance que de nombreux éditeurs (NYT, Buzzfeed, Refinery29, etc.) utilisent pour augmenter les revenus de leurs sites et des chaînes sociales, tout en gardant l’attention de leurs clients et prospects.

Qu'est-ce qui fait un contenu de grande marque?

Le contenu de grande marque peut prendre plusieurs formes, mais tous les contenus de grande marque partagent trois caractéristiques clés: Il divertit - Signifie qu'il est immédiatement captivant et attire le spectateur par ses émotions et sa narration. Il ne vend pas le produit, il vend le "concept" - ce qui signifie qu'il se concentre sur l'histoire et l'exécution de cette histoire au lieu du produit. Il fait correspondre le ton à l'auditoire - Ce qui veut dire qu'il prend l'auditoire auquel la marque essaie de s'adresser et qu'il fait en sorte que le contenu soit à la hauteur de l'auditoire d'une manière à le mettre à l’aise.

Pourquoi auriez-vous besoin d'une plate-forme logicielle pour le Brand Content?

Une plateforme d'intelligence de Brand Content devient un outil essentiel pour les entreprises qui veulent être compétitives dans le monde du contenu de marque. Plus précisément, il aide les entreprises:

-A découvrir le contenu de marque le plus concurrentiel et le plus performant du Web et du paysage social tout en suivant le travail des plus féroces concurrents de votre entreprise.

-A suivre la performance des campagnes de contenu de marque de votre propre entreprise. A créer des campagnes de contenu de marque puissantes, stratégiques et ciblées en fournissant à votre entreprise des informations sur Brand Content à partir de votre verticalité spécifique.

-A comprendre quels sont les thèmes et formats de contenu qui fonctionnent le mieux et développer les meilleures pratiques pour améliorer votre stratégie de contenu.

Avec le bon logiciel et la bonne stratégie, votre contenu de marque contribuera non seulement à améliorer votre résultat net, mais aussi la santé globale de votre marque et votre situation sur le marché, rappelle Stéphane Demazure.